Big up pour les papas

Publié le 30 Décembre 2012

Un papa averti et engagé a rédigé ce billet genial sur son blog je plussoie et partage bonne lecture :

Je suis peut-être le seul que cette histoire scandalise encore, le dernier être humain sur terre à croire que tous les industriels souhaitent le meilleur pour nos bébés. Toujours est-il que l’affaire des « petits pots qui ne disent pas ce qu’ils sont » me reste sur l’estomac.

Mychoup’ a découvert la diversification alimentaire depuis quelques semaines maintenant. Comme la plupart des parents – attentionnés mais trop peu disponibles pour concocter des petits plats faits maison pour bébé -, nous dévalisons régulièrement les rayons de notre supermarché préféré.

Objectif : offrir à Mychoup’ le plaisir de découvrir des saveurs variées.

Dans notre garde-manger, on trouve donc des petits pots aux poireaux, aux épinards, aux carottes, aux haricots verts, aux petits pois, aux panais… enfin le pensions-nous, puisque c’est ce qui est écrit en gros sur chacune des étiquettes.

Vous imaginez donc ma surprise lorsque j’ai découvert que la plupart des petits pots contenaient, outre l’ingrédient annoncé en grosses lettres, des pommes de terre, des huiles végétales, de l’amidon de maïs transformé et autres réjouissances gustatives.

J’enrage : « Quand j’achète des petits pots aux poireaux, ce n’est pas pour trouver de la pomme de terre dedans (ni le reste d’ailleurs) ». « Ben ouais, mais fallait lire les petites lignes sur le dos de l’étiquette… », me répond Super-maman, à qui on ne la fait pas.

Ok ! Me voilà donc parti à analyser le contenu du placard*, envahi par les produits de marques bien connus des mamans et des papas. Mauvaise nouvelle : la part de l’ingrédient principal ne dépasse que rarement 50% du volume total de chaque recette, sauf pour la carotte qui monte à 70%. Mention spéciale au petit pot aux artichauts qui contient davantage de pommes de terre (29%) que d’artichauts (25%). Et je me demande bien ce que peut receler celui aux légumes verts (28%) et au poulet (8%).

Pour Mister Doc, la vigilance s’impose avant d’acheter n’importe quoi. « Attention aux petits pots industriels, la plupart contiennent de la pomme de terre en trop grande quantité. Economique pour les fabricants, cet ingrédient a aussi tendance à faire gonfler les bébés artificiellement. »

Si la naïveté n’a pas sa place dans notre monde de brutes, je reste scandalisé par la stratégie des industriels en matière de marketing. En laissant croire que les petits pots ne contiennent qu’un seul ingrédient, ils nous trompent effrontément. En rectifiant le tir dans un paragraphe aussi invisible que minuscule, ils achèvent de se moquer du consommateur. J’imagine que la règlementation leur donne raison. Reste à la changer.

Symptomatique des égarements de notre société, cette stratégie hasardeuse n’a pourtant qu’une conséquence à long terme : les discréditer définitivement, par une publicité négative que, pour ma part, je ne me gênerai pas de faire circuler.

Bref, on a acheté un Babycook !

Et vous ? Le saviez-vous ? Etes-vous résignés ? Avez-vous pris la décision de cuisiner vous-même ? Avez-vous trouvé d’autres petits pots sans ingrédient complémentaire ? Vos commentaires sont les bienvenus. Et n’hésitez pas à partager cet article !

Big up pour les papas
Repost 0
Commenter cet article