huile de palme

Publié le 28 Juillet 2013

Comment choisir le bon lait pour bébé?

Je vais essayer de vous concocter un petit guide pour choisir le lait qui conviendra le mieux à votre loulou en prenant point par point les éléments essentiels qui orienteront votre choix.

  • Point n°1: Quel âge a votre bébé?​

-Bébé prématuré: Lait spécial à choisir avec avis d'un spécialiste

-De 0 à 6 mois: Lait 1er âge, comme son nom l'indique, ce lait est idéal pour bien commencer et est parfaitement adapté aux tout petits. (code couleur bleu).

-De 6 mois à 1 ans: Lait 2ème âge, ce lait s'adapte à la croissance de votre bébé et à sa maturité physiologique, ne le commencez pas avant les 6 mois révolus (code couleur rose).

-De 1 à 3 ans: Lait de croissance, ou de suite ou junior, les appellations changent en fonction des fabricants et le code couleur également! (On commence déjà à s'embrouiller... Pas de panique c'est fait exprès!) Ces laits sont intéressants pour éviter les carences chez les grands bébés notamment pour le fer et les acides gras.

  • ​Point n°2: En relais ou en complément de l'allaitement​

Les fabricants à la pointe de l'innovation ont pensé à tout et surtout aux mamans stressées, je ne conseille pas tellement ces laits dit "relais" bourrés de pré et probiotiques qui auraient tendance à faire grossir trop vite les bébés.

  • Point n°3: Mon bébé a un reflux gastro œsophagien​

J'ai déjà écrit un billet à ce sujet : http://nutritioninfantile.overblog.com/mon-bebe-a-un-reflux-gastro-oesophagien-que-faire

Sachez donc qu'il existe plusieurs sortes de lait en fonction de la sévérité des reflux, formules épaissies, épaississants seuls, anti-régurgitation (AR).

Ces laits peuvent avoir comme effet gênant de constiper bébé.

  • Point n°4: Mon bébé a des coliques​

Les coliques des bébés sont monnaie courante avant trois mois, en effet, leur flore intestinale n'est pas encore bien équilibrée. ceci peut donc se solder pas des ballonnements, des cris, des pleurs, des petites diarrhées intermittentes.

N'hésitez pas à poser bébé sur le ventre bien calé sur vos genoux afin de l'aider à évacuer les gaz. Faire une mobilisation passive de ses jambes en le faisant pédaler et lui masser le ventre peut s'avérer très utile en cas de crise. Les diarrhées peu abondantes sont normales car bébé ne se nourri que de liquide, pas d'inquiétude. Parlez-en avec la puéricultrice de votre PMI, ou votre pédiatre.

Il existe des laits de toute sorte appelés "digest" "premium" (la classe!) "calinova" "cesar" et même des tout en un qui font (coliques, gaz, ballonnement, constipation et j'en passe)! Vous pouvez les tester mais sans garantie. Des potions à base de plante et même des biberons anti-coliques existent à l'heure actuelle. Ceci dit, inclinez bien la tétine de bébé pour éviter qu'il n'avale trop d'air pendant la tétée et n'oubliez pas de lui faire faire son rot.

  • Point n°5: Bébé a encore faim​

Avez-vous bien respecté la dilution pour préparer votre biberon? (1 mesurette pour 30 ml d'eau). Respectez-vous bien les quantités prescrites par les professionnels qui vous accompagnent? Bébé a-t-il vraiment faim? Les pleurs ne justifient pas automatiquement de lui donner un biberon, il est peut-être angoissé, il a peut-être besoin d'un câlin, il est peut-être mal à l'aise voire douloureux, il a peut-être de la fièvre?

Une fois toutes ces hypothèses écartées, vous pourriez consulter pour essayer les laits dits "satiété" mais évitez d'introduire trop rapidement les céréales dans le biberon qui pourraient engendrer une baisse de la prise de lait, ainsi vous pouvez les proposer dans un seul des biberons de la journée. Concernant le gluten avant 6 mois, il n'existe plus de précautions particulières.

  • Point n°6: Bébé est toujours constipé​

Attention, on parle de constipation si les selles sont trop rares ( moins d'une par semaine) et trop dures avec émission douloureuse. Ne vous alarmez pas trop vite en bon parent franco-français car nous sommes un peu trop portés sur la chose dans nos contrées!

Tout d'abord essayez de changer d'eau en préférant l'eau de source à l'eau minérale qui est plus constipante.

Heureusement des laits transit voir transit+ (c'est plus vendeur) peuvent venir contrer ce désagrément. Avant la diversification alimentaire, il est difficile de jouer avec les fibres mais après, quelques mesures simples permettent d'aider le transit de votre bébé. Hydratez bien votre enfant et favorisez l'exercice physique pour accélérer le transit. Evitez les sucreries et les produits constipants type carottes, chocolat, riz... Privilégiez les fruits et les légumes verts, le pruneau et même occasionnellement l'eau d'Hépar *

  • Point n°7: Bébé a la diarrhée​

Même topo que pour la constipation mais en sens inverse! Cependant, pour avoir testé les laits spéciaux, je peux vous dire qu'ils fonctionnent vraiment bien! N'oubliez pas de consultez un médecin car certaines gastro-entérites du nourrisson peuvent être graves.

Hydratez bien votre loulou, il existe même des soluté de réhydratation par voie orale pour cela. Et bon courage pour soigner les fesses de bébé (couches en coton en pharmacie, changes fréquents, crèmes de change spéciale pour érythèmes fessiers, bains de sièges au permanganate de potassium).

  • Point n°8: Bébé est allergique ou a des antécédents d'allergies alimentaires familiaux

Je vous renvoie à mon billet sur le sujet:

http://nutritioninfantile.overblog.com/pr%C3%A9venir-les-allergies-alimentaires-de-mon-b%C3%A9b%C3%A9

Les laits "HA" dits hypoallergéniques sont conseillés mais pas toujours digestes, à utiliser sous avis médical. Ils sont utilisés en prévention des allergies pour les bébés dits "à risque" mais jamais comme traitement si le diagnostic est posé.

  • Points n°9: Et l'huile de palme?

Voici quelques pistes de ma composition car ce sujet me préoccupe également:

http://nutritioninfantile.overblog.com/des-laits-infantiles-sans-huile-de-palme

http://nutritioninfantile.overblog.com/l-huile-de-palme-il-n-y-a-pas-mieux

http://nutritioninfantile.overblog.com/lait-infantile-et-huile-de-palme

  • Point n°10: Les alternatives végétales

Et le lien correspondant:

http://nutritioninfantile.overblog.com/non-au-lait-de-soja-pour-b%C3%A9b%C3%A9

  • Point n°11: Les laits biologiques

Face à l'engouement, et tant mieux, des jeunes parents pour les produits issus de l'agriculture biologique, les laboratoires proposent de plus en plus la version "bio" pour les laits infantiles. Cependant, ils contiennent pour certains de l'huile de palme voire de la taurine... ouvrez donc l’œil sur les étiquettes! A propos de la taurine je vous ai également écrit un petit article à ce sujet:

http://nutritioninfantile.overblog.com/du-red-bull-dans-les-biberons

Chaque bébé est différent et le choix du bon lait est un parcours à tâton. Ne vous laissez pas berner par le marketing féroce des industriels du lait, choisissez ce qu'il y a de mieux en fonction de votre bébé, de vos valeurs, des conseils de votre médecin et de votre mode de vie. J'ai oublié de vous dire qu'il existe des laits en poudre et des laits liquides en bouteille faciles à transporter. Le lait de la maternité n'est pas forcément le plus adapté pour votre bébé, c'est juste celui qui a remporté le marché à un moment donné. Il y a donc des "tours" de laits qui reposent sur une organisation globale et non sur une prise en charge personnalisée de votre bébé... A méditer.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Mars 2013

Comment rassurer les parents face aux magouilles des industriels concernant l'huile de palme?

Réponse: Inviter un docteur! Et oui, le docteur a la science infuse et est indemne de tout conflit d'intérêt puisqu'il est par définition probe et indépendant tout le monde le sait.

Donc pour résumer, encore l'argument à deux balles qui justifie la présence d'huile de palme dans les laits infantile.... Il n'y a pas mieux!

C'est vrai que mettre un ingrédient pas cher dans des produits hyper chers pour augmenter les profits des fabricants n'est pas la vrai raison de l'ajout d'huile de palme dans les laits infantiles! Quelle mauvaise langue je fais!

Je suis scandalisée par de tels propos sans fondements scientifiques qui vont dans le sens de toutes les grandes firmes dont les chiffres d'affaires ne font qu'exploser.

L'écologie et la déforestation ne concerne donc personne puisque tout cela se passe loin de chez nous comme on dit "loin des yeux, loin du cœur"!

Quand on sait que le bébés ingurgitent l'huile de palme en continu pendant plusieurs années (dont 6 mois exclusifs de lait) ça me fait mal au cœur.

Pourquoi certaines marques utilisent de l'huile de colza ou de tournesol à la place de la palme si elle est indispensable dans la composition des laits? On devrait donc les retirer du marché puisqu'il s'agirait d'une fantaisie de certains fabricants....

A méditer donc....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Février 2013

Une maman bloggeuse se posant elle aussi la question de la légitimé de l'utilisation d'huile de Palme dans le lait infantile à donc écrit à un industriel pour en savoir plus.... Voici donc, la réponse pas très convaiquante de l'industriel:

 

Bonjour, Vous souhaitez des informations au sujet de l'utilisation de l'huile de palme dans certains de nos produits.

(J'ajouterai dans la plupart de nos produits: laits, biscuits, céréales, certains yaourts et j'en passe.... Première tentative = minimisation des faits!)

 

Actuellement, de nombreux articles (presse et internet) remettent en cause l’utilisation de l’huile de palme.

(Et maintenant les autorités avec le projet d'amendement Nutella!)

 

Pourtant, l’huile de palme présente un réel intérêt en nutrition infantile, lorsqu’elle n’est pas hydrogénée. En effet, l’hydrogénation entraine une modification des lipides (ou graisses), ce qui favorise la formation d’acide gras trans, augmentant le risque de maladies cardio-vasculaires.

(Alors là, on essaie de nous embrouiller en nous disant que c'est essentiel... Oui mais alors pourquoi certains industriels n'en mettent pas dans leurs produits si c'est essentiel? Leurs nutritionnistes auraient-ils eu un moment d'égarement? Et merci pour l'information sur les acides gras trans... Estimez vous heureux, on n'hydrogène pas ou plus? les matières grasses!)

 

Ainsi, soyez assurée que l'huile de palme utilisée dans nos produits n'est pas hydrogénée. Comme toutes nos matières premières, elle est soumise à des critères et des contrôles de qualité très stricts.

(Oui c'est comme ça qu'on retrouve de la viande de cheval dans un produit étiqueté pur bœuf! Et que, comme toute législation stricte qui se respecte on contourne royalement ce qui est contournable.... Les industries, si transparentes se sont quand même mis le fardeau des logos du plan national nutrition santé sur le dos... Auraient-elles quelque chose à se reprocher?)

 

En ce qui concerne ses laits infantiles, notre marque a élaboré un profil spécifique de 4 huiles végétales, dans le but de se rapprocher au plus près des qualités nutritionnelles du lait maternel. Les 4 huiles utilisées sont : huile de colza, huile de tournesol, huile de coprah, et huile de palme. En effet, l'huile de palme contient, notamment, de l'acide palmitique : un acide gras saturé naturellement présent dans le lait maternel et important pour le développement du système nerveux de l'enfant.

 

( Et là, on enfonce encore plus le couteau dans la plaie: l'huile de palme et de coprah sont toutes deux bien saturées et donc les moins recommandées dans l'alimentation quotidienne... Et on nous ressert encore l'argument de se rapprocher du lait maternel. Une question me vient: Puisque les français consomment 2kg par an d'huile de Palme grâce à son utilisation à outrance par les industries, n'y aurait-il pas une conséquence directe de cette consommation sur la composition des laits maternels?)

 

Enfin, concernant les aspects environnementaux sachez, qu'à ce jour, 99.78% de nos approvisionnements en huile de palme proviennent de fournisseurs membres de la RSPO - Roundtable Sustainable Palm Oil -, qui est encadrée par le WWF - Fond Mondial pour la Nature. Cette filière assure une production et une utilisation qui doivent être effectuées d'une manière durable basées sur la viabilité économique, sociale et environnementale. En effet, l'huile de palme certifiée durable fournit l'assurance que les forêts de valeurs n'ont pas été déboisées et que des garanties sociales et environnementales sont réunies lors de sa production. Notre marque s'engage à atteindre le 100% fournisseurs certifiés RSPO d'ici à fin 2010.

(Je vous laisse regarder la vidéo de Greenpeace qui est sans équivoque, et nous permet de comprendre comme il est impossible de ne pas déboiser pour produire l'huile de palme tant son exploitation est intensive!)

 

Merci de votre fidélité. Cordialement. Votre conseiller qui ne se gêne pas pour vous mentir et faire du profit sans état d'âme!

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Janvier 2013

Voir les commentaires

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #industrie agroalimentaire, #malbouffe, #huile de palme

Repost0

Publié le 4 Janvier 2013

La consommation de matières grasses végétales et animales contribuent au bon développement neurologique des enfants.

Quelques règles à retenir:

  • J'usqu'à 3 ans il ne faut pas négliger les apports en matières grasses

  • N'utilisez jamais de produits allégés dans les menus des touts petits

  • Privilégiez les laits infantiles contenant des acides gras polyinsaturés (AGPI) qui aident au développement sensoriel et visuel

  • Les étiquettes mentionnent les AGPI sous le terme EDA et DHA

  • A 6 mois ajoutez 1cuillère à café d'huile végétale dans la purée de bébé jusqu'à 1 an le midi, et deux fois par jour à partir de deux ans

  • Toutes les huiles ne supportent pas la cuisson

  • Variez les huiles en privilégiant l'huile de colza et de noix pour leur contenance en omégas 3 et 6

  • Utilisez beurre et crème fraiche de façon occasionnelle

  • Bannissez les acides gras trans et l'huile de palme qui augmentent le mauvais cholestérol et favorisent les maladies cardio-vasculaires

  • Limitez le plus possibles les produits industriels, la mayonnaise, les fritures, les chips, la charcuterie, les patisseries, viennoiseries et pâtes à tartiner

  • Surveillez le taux de matières grasses contenues dans les fromages (certains en contiennent jusqu'à 70%!)

Les matières grasses en nutrition infantile

Voir les commentaires

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #huile de palme, #acides gras trans, #matières grasses

Repost0

Publié le 27 Décembre 2012

Pour réduire notamment l'impact sur l'environnement , le laboratoire France bébé nutrition a lancé Nébilia, un lait infantile sans huile de palme.

Et deux marques viennent de la supprimer de leur composition.

Milumel la remplace par des lipides laitiers et Babybio par de l'huile de tournesol oléique bio.

Sans oublier que Physiolac propose depuis toujours des produits exempts d'huile de palme et n'a pas attendu de nouvelle loi pour cela!

Dire que les parents qui se privent ( oui parce que c'est la réalité et que beaucoup arrêtent très tôt le lait infantile faute de moyens financiers) et qui croient acheter le meilleur pour leur bébé au prix fort achètent en définitive un lait contenant l'huile la moins coûteuse pour l'industrie! Pffff!

Des laits infantiles sans huile de Palme

Voir les commentaires

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #huile de palme, #lait infantile

Repost0

Publié le 26 Décembre 2012

Parce que l'arrivée d'un bébé dans la cellule familiale suscite encore et toujours un flot de questions non résolues

Parce que bébé à notre table confère aux adultes une responsabilité des plus grandes

Parce que les français en ont marre d'être pris pour des pigeons l'industrie agro-alimentaire

Parce que l'huile de palme fait parler d'elle en ce moment

Parce que la recherche nutritionnelle avance et qu'il faut s'informer

Parce que 19% des français se trouvent dans un désert médical pédiatrique

Parce que le bisphenol A a encore de belles années devant lui

Parce que la filière courte et les commerces de proximité peinent à gagner du terrain

Parce que la standardisation des goûts est affolante

Parce que la malbouffe chez les bébés est une réalité

À tous ceux et celles qui me liront je souhaite la bienvenue

Pourquoi pourquoi?

Voir les commentaires

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #huile de palme, #bisphénol, #malbouffe, #industrie agroalimentaire

Repost0