Amener les repas de son enfant dans un contexte de collectivité

Publié le 4 Mai 2014

Amener les repas de son enfant dans un contexte de collectivité

Votre enfant est gardé en collectivité et on vous demande de fournir les repas. Voici quelques conseils pour nourrir votre enfant sereinement en dehors de votre domicile.

Les biberons

Dans la mesure du possible, il est préférable de reconstituer les biberons de lait artificiel juste avant que votre bébé les consomme. Malheureusement, pour des raisons logistiques, certain lieux d'accueil exigent que tous les biberons de la journée soient reconstitués le matin à l'avance. Cela pose un problème en terme de sécurité alimentaire non négligeable.

En effet, le lait est riche en nutriments et est donc propice au développement des bactéries. Pour minimiser ce risque, il est important de préparer vos biberons dans des conditions d'hygiène optimales (stériliser les biberons, se laver les mains).

De plus, utiliser de l'eau réfrigérée à moins de 4 degrés permet de maintenir la température du biberon assez basse pour éviter la prolifération des germes. Ainsi, mettez une bouteille d'eau au réfrigérateur la veille au soir pour qu'elle soit bien fraîche le matin quand vous préparerez vos biberons. Étiquetez bien vos biberons avant de les emmener sur le lieu de garde de votre enfant pour éviter toute confusion. Enfin, placez-les dans une glacière isotherme (idéalement avec des pains de glace) pour ne pas briser la chaîne du froid.

Vous pouvez toujours négocier une préparation de dernière minute en remplissant vos biberons avec la bonne quantité d'eau et en y joignant une boîte doseuse de lait en poudre pré remplie. Cela permet de faire gagner du temps aux personnels chargés de préparer les repas des enfants.

Enfin, jetez tout biberon non consommé qui aurait passé la porte de la crèche, on ne sait jamais. La santé de votre petit prime sur l'économie!

Le lait maternel

Si vous tirez votre lait, les mêmes règles s'appliquent. Le matériel (tire-lait, coquilles de recueil, biberons) doit être stérilisé.

Le lait maternel se garde 2 jours au réfrigérateur (à moins de 4 degrés) et 4 mois au congélateur (à moins de 18 degrés). Pour le transport, il est tout aussi important de garder le lait au frais et d'éviter un trajet supérieur à 1 heure.

N'oubliez pas de noter sur le contenant le nom, prénom et la date de naissance de votre bébé.



Vous trouverez plus bas le lien avec les recommandations officielles concernant la conservation du lait.

Les purées

Pour garantir une sécurité bactériologique maximale, les petits pots industriels présentent des avantages indéniables. En effet, il sont stérilisés à haute température, fermés hermétiquement et comportent une date limite de consommation.

Cependant, les qualités visuelles, gustatives voire éthiques ne conviennent pas à toutes les familles. Il existe également des plats industriels surgelés qui sont de meilleure qualité. Pour les transporter, sortez les au dernier moment de votre congélateur et utilisez aussi une glacière avec des pains de glace pour respecter la chaîne du froid.

Si la structure qui accueille votre enfant le permet, vous pouvez aussi confectionner vos plats vous-même.

Dans ce cas, mettez-les au réfrigérateur immédiatement après la préparation et ne les conservez pas plus de 48h surtout s'ils contiennent des protéines animales. Vous pouvez également surgeler vos petits pots maison mais en les plaçant directement au congélateur après préparation. Notez-bien la date de préparation des purées sur le contenant et évitez de les conserver plus de 4 mois.

Les produits laitiers

Au risque de me répéter, veillez bien aux conditions de transport des fromages et yaourts que vous donnez à votre enfant.

L'intégrité de l'emballage est aussi un élément important à observer avant d'emmener les aliments à la crèche ou à la garderie de votre enfant. Vérifiez également les dates de péremptions des produits. Elles doivent être identifiables (pas toujours facile selon le conditionnement) et ne doivent surtout pas être dépassées. En effet, dans ces cas les produits seront automatiquement jetés, privant ainsi votre enfant de sa ration de calcium.

Les yaourts faits "maison" peuvent être gardés 5 jours au réfrigérateur.

Biscuits et desserts

Les recommandations citées plus haut s'appliquent aux compotes et desserts lactés. Sachez qu'il est possible de faire profiter les autres enfants gardés dans la même structure que votre enfant d'un petit plaisir. C'est souvent le cas lors des anniversaires. Toutefois, quelques règles sont à respecter. Les gâteaux ne peuvent être faits "maison". Il doivent provenir du commerce ou d'un artisan pâtissier. Ils doivent comporter un numéro de lot, une date limite de consommation et la liste des ingrédients stipulant les aliments potentiellement allergisants.

Psu

Dès 2015, la prestation de service unique, prévue par la caisse d'allocation familiale, permettra d'harmoniser les conditions d'accueil des jeunes enfants. Ainsi, les établissements d'accueil du jeune enfant seront tenus de fournir les couches, les repas et les biberons. Ceci permettra de rendre l'offre plus équitable et de favoriser l'hygiène alimentaire en collectivité. La restauration collective répond à des normes strictes bien précises pour éviter les toxi-infections alimentaires. En attendant, si vous êtes dans le cas où vous devez fournir les repas pour votre enfant, j'espère vous avoir donné quelques pistes d'organisation pour le faire en toute sécurité .

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #mode de garde, #collectivité, #haccp, #lunch box, #alimentation bébé

Repost 0
Commenter cet article