Publié le 20 Juin 2013

Les parlementaires vénézuéliens vont plancher sur un projet d’amendement rendant obligatoire l’allaitement dans leur pays. Une idée controversée, dont l’objectif est de réduire les importations de lait infantile.

http://m.marieclaire.fr/,l-allaitement-bientot-obligatoire-au-venezuela,20123,694364.asp

Bon ce n'est pas encore passé mais j'ai du mal à y croire. Comment statuer de la sorte au détriment du respect des libertés des femmes?

Les mamans peuvent faire le choix de ne pas allaiter pour d'autres raisons qu'une contre indication médicale .Les pathologies psychiatriques risquent bien d'être mises de côté et les conséquences pourraient s'avérer catastrophiques pour la mère et l'enfant.

Qu'en est-il de la propriété du corps, de la discrimination homme/femme qui s'accentuera. (Les obligations s'adressent bien entendues aux femmes puisqu'elles sont les seules à allaiter). Pourquoi ne pas rendre obligatoire le changement des couches aux hommes tant qu'on y est?!

Même si les trafics de biberons et de laits maternisés font sourire, ils restent de mise dans ce genre de situation avec tout ce que cela implique concernant la qualité des produits, leur traçabilité et le respect des normes sanitaires attenantes au matériel de biberonnerie.

50000 dollars d'amende en cas de non respect de la loi, c'est dissuasif c'est sûr, mais la prévention, l'accompagnement, l'écoute et l'orientation vers les professionnels compétents se verront-ils entourés pas des mesures économiques adaptées pour éviter les désagréments liées à l'allaitement?

Bientôt les femmes auront-elles des cours de maternage à l'école et les hommes des cours de bricolage... Ça ne vous rappelle rien?

Reste à espérer qu'il n'existera pas de vases communicants entre cet objectif d'augmentation de l'allaitement et l'augmentation des dépressions des mamans et leurs multiples conséquences!

Un biberon donné avec amour sera toujours plus profitable qu'un sein donné â contre-cœur (dixit ma sage-femme)!

La dictature de l'allaitement au Venezuela?

Voir les commentaires

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #allaitement, #Venezuela, #interdiction, #liberté

Repost0

Publié le 11 Juin 2013

Un pique-nique avec bébé

L'arrivée des beaux jours (enfin!) est propice à l'organisation de repas en plein air. Mais avec un tout petit, l'escapade peut vite devenir un casse-tête pour les parents. Avec les habitudes quotidiennes de bébé vite et bien ancrées dans la gestion des repas, les parents sont parfois réticents à organiser un pique-nique avec leur bébé. Pourtant, nous avons tous en tête nos souvenirs délicieux d'enfant autour du bon vieux pique-nique en famille, alors pourquoi se priver de ce moment convivial?

Pour organiser un repas en plein air, il suffit d'un peu d'imagination et beaucoup d'anticipation pour ne pas être pris au dépourvu. Tout est dans l'ORGANISATION.

Bébé a sûrement l'habitude de manger chaud, à heure fixe, dans sa chaise haute et les changements soudains peuvent paraitre anticipés par rapport à son très jeune âge... Détrompez-vous, il sera heureux d'essayer de nouvelles saveurs, textures, présentations en y mettant la forme et en tenant compte de ses goûts!

Laissez tomber l'idée du repas chaud qui pourrait vite vous compliquer la tâche et alourdir votre porte-monnaie. Les produits tournent vite et une toxi-infection alimentaire est vite arrivée. De plus, les réchauds, chauffe biberons nomades et contenants isothermes en tout genre, en plus de vous encombrer, ne sont pas forcément des dépenses utiles compte tenu du peu d'utilisations que vous en ferez.

Pour les plus petits, jusqu'à un an le lait suffit à couvrir les besoins quotidiens. Ainsi, vous pourrez lui proposer au choix le sein ou le biberon. Pour les mamans qui allaitent, n'oubliez pas de vous hydrater régulièrement afin de favoriser la lactation et ne pas vous déshydrater vous-même. Les bébés tètent plus souvent en période de grande chaleur et ils ont raison. Pour les biberons, ne les préparez surtout pas à l'avance, emporter le lait en poudre et l'eau et reconstituez-le juste avant de le donner à votre bébé. Vous pouvez tout à fait le proposer à température ambiante sans avoir besoin de le réchauffer avant. Vous pouvez également proposer des biberons d'eau entre les repas pour prévenir la déshydratation fréquente des nourrissons.

S'il fait vraiment très chaud, une glacière classique permettra de stocker l'eau au frais mais il est déconseillé de sortir en période de canicule avec de très jeunes enfants. Ils sont fragiles et ont encore du mal à réguler leur température corporelle eux-mêmes. N'oubliez pas lunettes, chapeaux et écran total même s'il y a des nuages.

Les bébés commençant la diversification alimentaire mangent plutôt des purées de légumes en plus de la tétée. Les soupes froides de type gaspacho (version bébé bien sûr) peuvent s'avérer intéressantes à cet âge. En effet, elles permettent d'hydrater bébé tout en variant les menus.

Voici un exemple de recette trouvée sur internet:

Ingrédients:

15 cl de jus de tomate bio
1 morceau de concombre de quelques centimètres (50g)
30g de pain de campagne de bonne qualité
1 c. à café d'huile d'olive
1 filet de citron

Au couteau, taillez une croix sous la tomate (à peine profonde qui sert à fendre la peau pour éviter au fruit d’éclater à la cuisson) et plongez-la 2 minutes dans l’eau bouillante. Enlevez la peau sous l’eau froide. Coupez la tomate en petits morceaux.

Epluchez et coupez le concombre en petits morceaux.

Avec le jus de cuisson, mouillez le pain pour le ramollir.

Dans le bol du mixeur, mettez tous les ingrédients et mixez.

Proposez le gaspacho après le biberon et n'exagérez pas les quantités qui pourraient s'avérer trop importantes pour le petit estomac de votre bébé. Les compotes de fruits peuvent compléter le repas ou être proposées pour le goûter.

Les flans de légumes sont également très appréciés par les petits mais demandent un peu de préparation à l'avance. Il faut pour cela que votre enfant ait déjà introduit les œufs dans son alimentation. Ils sont simples à réaliser et très pratiques à transporter s'ils sont préparés dans des pots individuels. Mon fils adore la version courgette!

Pour les plus grands, les idées ne manquent pas, je cite en vrac:

  • Les bâtonnets de légumes crus (carottes, concombre, radis, choux fleur, cornichons)
  • Les tomates cerise
  • L'indémodable tranche de jambon
  • L'œuf dur
  • Le poulet rôti servi froid
  • Les fromages à pate dure
  • Les fromages à tartiner sur du pain
  • Les fruits frais entiers ou en morceaux
  • Les fruits secs (pruneaux, abricots, figues, dattes)
  • Les salades composées à base de féculents (riz, blé, pâtes, taboulé, quinoa)
  • Les cakes (jambon, olives, légumes)

Bannissez chips, charcuteries et mayonnaise qui ne sont pas adaptées aux bébés car trop grasses et/ou trop salées. Les yaourts sont déconseillés car leur conservation est délicate.

Les sodas resteront chez eux et l'eau restera la star du jour car elle est la seule boisson indispensable aux bébés.

Pour finir, soignez la décoration en préparant une jolie nappe, un petit panier, des gourdes, des serviettes ludiques et n'oubliez pas les petites cuillères....

Voir les commentaires

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #astuce

Repost0