Publié le 26 Octobre 2013

Réseau de prévention et de prise en charge de l'obésité pédiatrique de Haute Normandie

Votre enfant souffre d'un problème de surpoids qui le handicape tous les jours?

Pensez au réseau REPOP (réseau de prévention et de prise en charge de l'obésité pédiatrique ).

Les études le prouvent, la prise en charge de l'obésité nécessite de s'intéresser à tous les aspects influant sur le poids de l'enfant: diététique et repas, activité sportive, santé générale, psychologie.

Le réseau REPOP permet de travailler avec vous et votre enfant tous ces domaines grâce à leurs actions en réseau et aux activités coordonnées de bons nombres de professionnels de Santé adhérents au REPOP.

Comment faire?

Demandez d'abord à votre médecin traitant s'il est adhérent au REPOP et expliquez-lui que votre enfant et vous souhaiteriez une prise en charge de proximité dans le cadre du REPOP.

A ce moment là, vous remplirez un dossier avec votre médecin et serez mis en contact avec le réseau pour être informés des modalités de prise en charge. Ce programme dure 2ans.

Si votre médecin n'est pas adhérent, vous pouvez l'inciter à le devenir en lui transmettant les coordonnées du réseau et mettre en place la prise en charge:

REPOPHN

Maison de l'université

Rue Lavoisier

76821 Mont Saint Aignan Cedex

0232769287 / 0232769288

repophn@yahoo.fr

Comment ça marche?

Votre enfant bénéficiera de l'aide de vrais experts dans leurs domaines:

-Diététiciennes passionnées et super compétentes

-Psychologues d'expérience

-Éducateurs sportifs ultra formés

Le tout se fera en individuel ou en clubs, selon les cas pour optimiser la qualité des soins.

Les consultations sont remboursées par la sécurité sociale (dans le cadre strict du programme) ce qui n'est jamais le cas pour les diététiciennes et psychologues habituellement.

Focus sur l'accompagnement de groupe:

Les "clubs miniligne" s'adressent aux enfants de 3 à 7ans (mini clubs) et de 8 à 14ans (clubs), ils associent des activités en groupe mensuelles en plus du suivi médical. Diététiciennes, éducateurs sportifs et psychologues gèrent l'accompagnement et le suivi.

Ils permettent de rompre l'isolement et de travailler dans la bonne humeur pour de meilleurs résultats. Ces clubs sont répartis un peu partout en Seine-maritime et dans l'Eure.

Il existe aussi des journées à thèmes permettant de s'amuser, rencontrer d'autres familles et enfants, de favoriser l'activité physique et de se sentir mieux dans son corps.

En résumé

La famille est un partenaire essentiel

La prise en charge est multidisciplinaire

Les partenariats avec d'autres structures sont nombreux

La prise en charge est à proximité de votre lieu de résidence

Il existe plusieurs formules à adapter à chaque enfant

Le suivi dure 2 ans

L'équipe est spécialisée, volontaire et ultra formée

N'hésitez plus, parlez-en à votre médecin traitant.

Réseau de prévention et de prise en charge de l'obésité pédiatrique de Haute Normandie

Voir les commentaires

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #prévention, #obésité, #Normandie, #nutrition

Repost0

Publié le 14 Octobre 2013

Bibliographie

Au fils de mes discussions avec les jeunes parents en quête de réponses à leurs interrogations concernant la nutrition de leur bébé, une question revient souvent : Comment savez-vous tout ça?

Je dirai qu'il n'y a pas de mystère, je suis infirmière et formée à la démarche de recherche:

"Depuis longtemps, les infirmiers et infirmières sont associés dans les différents programmes de recherche (médicaux, sociaux…). Co-auteurs, collaborateurs… le défi à relever aujourd’hui est celui d’initiateur, d’acteur, de maître d’œuvre, de chercheur…"

Source: http://www.infirmiers.com/etudiants-en-ifsi/cours/cours-ifsi-recherche-initiation-a-la-demarche-de-recherche.html

Je vérifie, analyse, compare et confronte mes sources afin de vous offrir le contenu le plus fiable, scientifique et précis possible.

Outre mes connaissances initiales en matière de pédiatrie et de nutrition, je me sers également de mes compétences de prévention et d'éducation (acquises en cours, en formation et sur le terrain) pour que le contenu de mes articles soit à la portée de tous, pédagogique et interactif.

Je fais ma cuisine interne, rajoute mon expérience de maman là dessus et le tour est joué!

En espérant être à la hauteur de vos attentes, je mets en ligne les livres qui jalonnent mon parcours pour les curieux qui aimeraient approfondir le sujet. (La sélection n'est pas exhaustive et risque de s'allonger avec le temps...)

Bonne lecture.

BibliographieBibliographie
BibliographieBibliographie
BibliographieBibliographieBibliographie
BibliographieBibliographie
Bibliographie
Bibliographie
Bibliographie
Bibliographie
Bibliographie

Voir les commentaires

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #livres, #information, #nutrition infantile

Repost0

Publié le 1 Octobre 2013

Petit billet concernant les lactariums:

Les lactariums, c'est un peu comme l'établissement français du lait. C'est une structure permettant de collecter du lait maternel, de le traiter et de le distribuer aux bébés qui ne peuvent pas être allaités par leur mère pour diverses raisons. Souvent ces bébés sont des prématurés ou souffrent d'allergie aux laits infantiles artificiels.

Le fonctionnement est simple, il repose sur les dons de lait anonymes et bénévoles des mamans allaitantes. En effet les lois de bioéthique stipulent que le corps ou les produits dérivés du corps humains ne peuvent faire l'objet d'une commercialisation afin de se prémunir de tout trafic ou conflit d'intérêt .

A la maternité, une gentille dame vient vous expliquer le principe du don, ses modalités et vous promet de passer chez vous toutes les semaines pour recueillir votre lait.

Manque de pot, j'ai accouché sur son jour de congé! J'ai donc appelé directement le lactarium pour participer au don. Je trouve que cet acte citoyen est vraiment simple et comporte peu de contraintes... Alors si ça peut aider, pourquoi pas, je milite aujourd'hui!

Pour trouver le lactarium le plus proche de chez vous c'est facile : cliquez ici

http://sdp.perinat-france.org/ADLF/lactariums_adlf.php

Un coup de fil et le tour est joué! On vous explique comment se passe le don et vous fixez un RDV à votre domicile pour partir à l'aventure du bénévolat au service des bébés !

Vous répondez à un questionnaire médical (comme pour le don de sang en fait) et une petite prise de sang pour s'assurer qu'aucune contre-indication médicale ne s'oppose à votre don.

En effet, beaucoup de substances (médicaments, nicotine, alcool) et maladies (HIV, hépatites, etc.) passent dans le lait maternel. Pour éviter tout risque de contamination des bébés receveurs par le lait maternel, il est indispensable de s'assurer de la bonne qualité des dons. Des prélèvements bactériologiques sont également effectués à même le lait pour s'assurer de la qualité sanitaire du lait et ainsi écarter le risque de toxi-infections alimentaires.

Une fois les formalités passées on vous donne une ordonnance pour vous procurer un tire lait en location à la pharmacie et des biberons pour collecter votre lait.

On vous explique les notions d'hygiène indispensables (lavage de mains, stérilisation des biberons) et comment conserver votre lait. Il est obligatoire d'avoir un vrai congélateur pour pouvoir donner son lait au lactarium.

Ensuite, la collectrice vient récupérer le lait chez vous dans une glacière pour l'emmener au lactarium en véhicule frigorifique. Entre le transport, le traitement, les examens de laboratoire, et la traçabilité informatique, le produit final coûte très cher. C'est pourquoi les lactariums sont financés par l'état pour pouvoir continuer leur activité. Le lait est donné aux bébés sous prescription médicale .

Il suffit d'une petite quantité pour pouvoir donner (environ 100ml par jour)! Le don ne privera pas votre bébé de sa ration quotidienne, votre production s'adaptera naturellement .

Vous hésitez encore? Téléphonez au lactarium, ils répondront à toutes vos questions.

PS: Seul le lait de lactarium répond aux critères de qualité et de sécurité des autorités (voir un autre de mes articles à ce sujet en bas).

En remerciant d'avance les mamans pour leur générosité...

Voir les commentaires

Rédigé par Missmaman76

Publié dans #lait maternel, #lactarium

Repost0